Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Mon Finistère
  • Mon Finistère
  • : Les coups de cœur de Martine en Finistère.
  • Contact

Profil

  • Martine
  • Journaliste, je parcours le Finistère à la rencontre de ses habitants, de ses acteurs économiques et institutionnels, de ses paysages... J'ai eu envie de faire partager mes coups de cœur.
  • Journaliste, je parcours le Finistère à la rencontre de ses habitants, de ses acteurs économiques et institutionnels, de ses paysages... J'ai eu envie de faire partager mes coups de cœur.

Recherche

Archives

Catégories

14 juillet 2013 7 14 /07 /juillet /2013 12:53
7 juillet 2013 7 07 /07 /juillet /2013 09:11

C'est à une magnifique balade que je vous invite aujourd'hui sur le circuit de randonnée
des falaises de Déolen à Locmaria-Plouzané. Au départ du parcours, sur la plage de Trégana,
la majesté du panorama s'impose. On y jouit d'une vue incroyable sur le goulet de Brest
(le bras de mer qui relie la rade de Brest à l'océan Atlantique). Le sentier progresse ensuite
à travers la lande, entre ajoncs et bruyère. On rejoint le lieu-dit Ru Vras,
où les ruines d'une ancienne ferme forment un ensemble patrimonial intéressant.
Face à la mer se trouve aussi un corps de garde du XVIIe siècle (sur la photo).

La grève de Déolen offre un tableau époustouflant composé d'éléments naturels
aux couleurs éclatantes : la mer turquoise, la lande d'un vert profond, les rochers gris
teintés d'une mousse jaune d'or... Et ces falaises intimidantes qui défient les eaux
et le vent ! Plus loin, dans l'anse de Dalbosc, le paysage prend des accents irlandais.
Le combat est rude entre la mer et la terre : le chahut des vagues y fait d'ailleurs
le bonheur des surfeurs. Avant de repartir vers l'intérieur, on atteint la pointe
du Grand Minou et le fort de Toulbroc'h (XIXe).

Du haut des falaises de Locmaria-Plouzané
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 09:39
L'artichaut du Léon à l'apéro

J'ai trouvé ce petit pot de guacamole d'artichauts au salon des vins et de la gastronomie de Riec-sur-Bélon. L'étiquette ne mentionne pas le nom du fabricant, mais indique l'origine : Taulé près de Morlaix. J'en ai déduit qu'il s'agit sans doute d'un produit Picodime. Cette entreprise est spécialisée dans la transformation de légumes.

J'ai servi ce guacamole finistérien sur des toasts de pain de tradition à l'apéritif. C'est vraiment bon ! Relevée juste ce qu'il faut, la mousse onctueuse révèle bien le goût de l'artichaut. J'aime aussi beaucoup le visuel de l'étiquette à l'effigie du "p'tit léon".

En avez-vous déjà goûté ? En avez-vous déjà cuisiné vous-même ?

6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 13:11

Chapelle du Croazou

 

Kerlouan, la chapelle du Croazou (qui veut dire croix en breton) est réputée comme étant la plus petite du Finistère. Est-ce effectivement le cas ? Elle est en tout cas absolument charmante dans sa grande simplicité.

Étrangement installée au coeur d'un carrefour, elle a la particularité d'être entourée de sept croix en granit, qui lui donnent un beau cachet. Trois d'entre elles datent du Moyen-âge et sont à leur place d'origine, reposant sur un menhir couché, tandis que les quatre autres ont été apportées là en 1970.

Cette chapelle aurait été construite en 1832 par un habitant du quartier - qui avait miraculeusement retrouvé la vue - à l'emplacement d'une chapelle plus ancienne tombée en ruines.

Elle est souvent ouverte, n'hésitez pas à en pousser la porte. L'intérieur est très fleuri. On peut y admirer une statue de Sainte-Anne en granit de Kersanton, datant de 1565. Meublée de huit petits bancs, elle offre un écrin intime aux prières des croyants et un havre de tranquillité aux promeneurs. Une corde permet d'en sonner la cloche...

 

24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 09:00

crêpes

 

Chez moi, les galettes (importées de Haute-Brestagne !) du vendredi soir sont une tradition. Pour la garniture, je tourne un peu en rond sur les incontournables de mon frigo : oeufs, jambon, fromage, andouille. Parfois, je pense à mettre aussi de la truite fumée, de la crème fraîche, de la ciboulette, une fondue de poireaux...

Voici un ouvrage qui va peut-être me permettre de me renouveler : Crêpes et galettes, du froment au blé noir, un tour de Bretagne gourmand de Bleuzen du Pontavice, éditions Coop Breizh. L'auteure y publie quelques recettes alléchantes (pâte et garniture) mais toutes simples, collectées dans les terroirs bretons. Ainsi que des créations personnelles (je testerais bien les scones de blé noir à l'andouille !).

Elle y retrace aussi l'histoire de ces monuments de la gastronomie bretonne que sont les crêpes et galettes, et décrit largement les conditions de production des céréales matières premières (dont le blé noir). Un récit particulièrement intéressant.

Et n'oubliez pas : " Femme qu'on dit bonne crêpière mène mari à sa manière".

25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 08:50
Martine de Saint Jan
commenter cet article
25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 08:25

ledanaise.jpg

 

Guénaëlle et Stéphanie Ledan viennent de créer la marque La Lédanaise dans la campagne de Saint-Yvi. Les deux soeurs se sont associées à leurs parents et à leur oncle qui y gèrent une exploitation agricole pour fabriquer et commercialiser des produits à base du lait de la ferme. Toutes les deux précédemment employées dans une usine agroalimentaire, elles se sont formées et ont fait aboutir leur projet sur leur temps libre. L'envol s'est concrétisé en septembre dernier avec l'ouverture de leur laboratoire sur les terres de la ferme familiale au lieu-dit Gorréquer. Depuis, elles ont mis au point leurs recettes.

Leur gamme comprend des yaourts nature (très bons !) et sucrés, du riz au lait (excellent !), du fromage blanc, de la faisselle, de la crème fraîche (validée aussi !). Crèmes desserts et crèmes glacées devraient bientôt la compléter. Les produits de Guénaëlle et Stéphanie sont disponibles dans leur boutique à Saint-Yvi (ouverte le vendredi de 17 h à 19 h et le samedi de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h), mais aussi dans d'autres épiceries sud-finistériennes et à partir du site internet La ruche qui dit oui. Rens. 06 12 64 67 01.

 

11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 09:38

Biere.jpg

 

Samedi 10 novembre avait lieu à Concarneau le salon Bierzhistans des bières bretonnes et artisanales. L'occasion de faire un petit panorama de la production finistérienne. Amorcé par Coreff (lire son histoire ici) après un déclin qui paraissait fatal dans les années 80, le renouveau de la bière bretonne est passé par la création de brasseries artisanales. Elles ont su imposer leurs breuvages auprès des consommateurs avec le concours des grands festivals bretons, des organisateurs de festou-noz et de fêtes locales, avant de conquérir également les bars. Elles savent innover en tirant partie des atouts de leur terroir (le sarrasin, le chouchenn, les algues...), en misant sur le bio et en travaillant l'imagerie autour de leurs produits.

 

A découvrir donc dans le Finistère :

La brasserie Coreff (Carhaix)

La Brasserie de Bretagne (Trégunc) avec la Britt, ou la Dremmwel

La Brasserie des Abers (Ploudalmézeau) avec la Mutine

La taverne Saint-Martin (Brest)

La brasserie Kerav'ale (Roscoff) avec la Rosko

La brasserie An Alarc'h (Huelgoat)

Trimartolod (Concarneau)

La brasserie Penhors (Pouldreuzic)

Les radicaux libres (Querrien) avec la Couille de loup

 

 

 

1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 08:26

ruffe.jpg

 

Une bonne adresse pour les papilles des gourmands et gourmets. A Brest, dans un décor classique twisté par des tableaux rigolos représentant des portraits d'animaux de la ferme, le restaurant Le Ruffé (Photo Le Ruffé, site internet) met à l'honneur les produits régionaux. A sa carte sont proposés des produits de la pêche et des viandes issues de fermes de la région et de races locales (le porc blanc de l'ouest, la vache pie noire, la vache froment du Léon...), le tout relevé de parfums d'ici : le sarrasin (les petits pains au sarrasin renouvellent merveilleusement le goût du pain-beurre, ma madeleine de Proust ), le kari-gosse (une épice de recette morbihanaise), la graisse salée...Sans chichi, juste savoureuse, la cuisine du Ruffé met en valeur les matières premières et se déguste à un bon rapport qualité/prix. Le midi, la formule plat dessert est à 14,80 euros. Le restaurant commercialise aussi ses conserves de viande maison (pâtés et plats mijotés à base de porc, agneau et veau), sous la marque conserverie brestoise Lipig. Ce qui m'a donné une idée pour un cadeau de Noël...

 

23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 09:02

Mamezell-en-finistere.jpg

La Brestoise Virginie Le Gall fait un peu la même chose que moi sur son blog : partager ses coups de coeur finistériens, faire connaître des artisans, communiquer des bons plans et bonnes adresses... Sauf qu'elle est beaucoup plus assidue et plus active ! Elle collabore aussi à des médias locaux, anime un compte twitter (@Virginie_LeGall), une page Facebook sur laquelle elle relaie les infos des créateurs du département et va bientôt éditer un site internet. Du coup, j'attends avec impatience ses nouvelles idées ! Virginie donne une vision très joyeuse du monde qui l'entoure et sait transmettre le bonheur trouvé dans les rencontres avec des Finistériens de talent.

En ce moment sur son blog, on peut gagner un concours de relooking. Une bonne idée pour affronter le changement de saison...