Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Mon Finistère
  • Mon Finistère
  • : Les coups de cœur de Martine en Finistère.
  • Contact

Profil

  • Martine
  • Journaliste, je parcours le Finistère à la rencontre de ses habitants, de ses acteurs économiques et institutionnels, de ses paysages... J'ai eu envie de faire partager mes coups de cœur.
  • Journaliste, je parcours le Finistère à la rencontre de ses habitants, de ses acteurs économiques et institutionnels, de ses paysages... J'ai eu envie de faire partager mes coups de cœur.

Recherche

Archives

Catégories

18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 13:32

Musée faïence

 

Si vous n'avez jamais visité le musée de la faïence de Quimper, courez-y ! Il vient de rouvrir après quelques années de fermeture, faute de moyens pour fonctionner (ce musée est privé). J'ai été fascinée par tout ce que j'y ai vu. Et cela a changé mon regard sur la faïence de Quimper... La muséographie est un peu vieillotte mais la collection extraordinaire. Au total, elle compte près de 3000 pièces, mais seules 700 sont exposées ce qui permet le renouvellement des vitrines.

Elle témoigne de trois siècles de création et de collaborations avec des artistes d’exception. D’Alfred Beau à Micheau-Vernez en passant par René-Yves Creston, Berthe Savigny, Mathurin Méheut, René Quillivic, Louis-Henri Nicot, Armel Beaufils… Leurs talents ont donné lieu à des productions d’une incroyable richesse. Probablement insoupçonnée pour les non-initiés. Pièces de vaisselle, objets décoratifs, souvenirs, personnages… arborent des décors très différents, loin de se limiter au petit breton du célèbre bol à oreille ! On réalise en visitant le musée combien, tout au long de son histoire quimpéroise, l'art de la faïence a été audacieux.

Cet été, l'exposition temporaire " Odetta " est consacrée à cette marque de grès de plein feu déposée en 1922. La technique de décoration était originale et exigeante : le contour du décor était tracé à main levée et les formes étaient colorées avec des émaux posés à la goutte avec un pinceau en poil d’oreille de bœuf. Jusqu’aux années 1960, la production Odetta a été particulièrement prolifique, et d'une modernité étonnante.

 

(J'ai choisi d'illustrer ce billet avec une Bigoudène de Micheau-Vernez (1947) car je trouve époustouflante la manière dont cet artiste a su apporter du mouvement à la faïence.)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Annick la bretonne 30/06/2011 20:59


Tu as bien fait de choisir de nous montrer cette oeuvre. Elle est sublime.


Martine 03/07/2011 15:20



Merci de ton passage Annick.



Bbuissonniere 22/06/2011 23:30


Elle est genaile ta bigoudene


Martine 25/06/2011 18:22



Toute la série est sublime !



pascale 20/06/2011 16:34


quelle belle expo ! merci pour cette info. nous prévoyons de passer une journée dans le centre de Quimper en juillet, je vais prévoir cette expo ainsi que le musée des beaux arts pour l'expo Turner
et la cathédrale. la journée sera chargée !! Martine, peux tu m'indiquer éventuellement autre chose à voir absolument.. bien que ce soit difficile j'imagine dans une seule journée !


Martine 25/06/2011 18:22



Bonjour Pascale. Pourquoi pas le musée départemental breton ? Ou bien l'expo des créations de Pascal Jaouen au prieuré de Locmaria...



Littorine 19/06/2011 12:10


Merci de battre le rappel, je vais voir si c'est ouvert aujourd'hui ! Bonne journée Martine


Martine 25/06/2011 18:20



As-tu pu y faire un tour ?