Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Mon Finistère
  • Mon Finistère
  • : Les coups de cœur de Martine en Finistère.
  • Contact

Profil

  • Martine
  • Journaliste, je parcours le Finistère à la rencontre de ses habitants, de ses acteurs économiques et institutionnels, de ses paysages... J'ai eu envie de faire partager mes coups de cœur.
  • Journaliste, je parcours le Finistère à la rencontre de ses habitants, de ses acteurs économiques et institutionnels, de ses paysages... J'ai eu envie de faire partager mes coups de cœur.

Recherche

Archives

Catégories

13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 17:00

crepes

 

C'était lors d'une très sympathique soirée entre amis il y a quelques jours : nous nous sommes retrouvés autour de deux billigs pour déguster les crêpes de Rolland. Pas n'importe quelles crêpes, non. Les crêpes de Rolland Péron (à droite sur la photo). Ce bonhomme extraordinaire, agriculteur à Riec, chanteur en breton, connu comme le loup blanc, fait les crêpes comme personne en les assaisonnant de ce qu'il faut de bonnes histoires, puisées dans son foisonnant quotidien. Il faut voir Rolland battre la pâte à pleine main, en grands gestes énergiques !

Il était accompagné ici, à la "table de mixage", de Bernard Néliaz (avec le beau tablier rouge), autre spécialiste de la krampouz. Tous deux m'ont donné ma première leçon de confection de crêpes : ce n'était pas une mince affaire ! Cela a l'air si simple, à les regarder, de manier le râteau (Sken, en breton) et la spatule ('Nafkel Krampouez ), et c'est en fait tellement difficile pour les néophytes... Le secret ? Ne pas essayer de tourner sa pâte en une seule fois mais procéder par petit coups de râteau. On en fait des machins hideux avant de réussir à former un joli cercle !

Mais quand elles sont bien faites, avec du beurre dedans, n'y a-t-il pas rien de meilleur ?

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Annie 17/02/2011 19:44


Vivement la prochaine soirée "crêpes" : Martine au chant, cela va de soi, et..... aux billigs comme Rolland, la relève est assurée ! Encore Bravo à toi, je me contente de les déguster.... Annie


bernard neliaz 17/02/2011 18:52


pour le beurre c'est pas trop de ma faute martine , tu as entendue roland répéter souvent , met du beurre bernard, mais , met du beurre .j'obéissais au pro.......


Annick 16/02/2011 20:42


Un seul cours ne suffit pas pour obtenir ce subtil tour de poignet qui fait le charme de nos crêpiers..ah ce tour de poignet ! Donc un suivi s'impose !...A quand la prochaine soirée " musique et
crêpes"? Bises Annick


Martine 17/02/2011 13:33



Bienvenue Annick !


Je ne demande qu'à me perfectionner et suis donc preneuse d'un autre (ou de plusieurs autres) stage de ce genre !



bernard neliaz 14/02/2011 18:58


ce fut un réel plaisir de te donner ta premiére leçon de crépiére .mais tu étais motivée ...... pour rappel , toujours tirer la pâte avec des petits tours de poignet , et ensuite du beurre , du bon
beurre breton demi sel, un bon morceau ......l'eau me vient a la bouche
amicalement


Martine 17/02/2011 13:31



J'ai bien vu que sur le beurre, tu n'as pas la main légère !



Littorine 14/02/2011 18:55


Bonsoir Martine, j'essaye régulièrement chez ma tante, mais je ne suis toujours pas capable d'en faire une correcte...çà ne m'empêche pas de les manger quand même :o)) Bise


Martine 17/02/2011 13:31



Tu as raison, il faut rester philosophe !